Accueil > INNOVATIONS ALIMENTAIRES > 1- Les Tendances > Comportement alimentaire en 2025

Comportement alimentaire en 2025

Dernier ajout : 29 mars 2017.

16 fiches pour mieux appréhender les comportements alimentaires de 2025

Suite à l’étude prospective sur les comportements alimentaires en 2025 souhaitée par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et ses partenaires Ania, CGAD, CGI, Coop de France, FCD et FranceAgriMer, 16 fiches « tendances et impacts » ont été réalisées pour accompagner les entreprises dans la perception des tendances et des comportements alimentaires de demain.

Filière alimentaire : des outils pour anticiper la consommation de demain et son impact sur les acteurs

Les fiches tendances décrivent l’origine de l’évolution du comportement du consommateur, les observations qui s’y rattachent et les perspectives d’évolution à 2025. Des encadrés de sous-tendances précisent certaines tendances dépendantes de la tendance centrale et prenant une forme d’expression particulière( par exemple, « Nutrigénomique/Aliments&Santé »).

Les fiches impacts formalisent les incidences de ces changements de comportement sur les différents acteurs de la chaîne. Il s’agit d’une observation des évolutions en cours pour une partie des acteurs avec, quand cela est possible, une anticipation des impacts émergents ou potentiels.

Retrouvez les 16 fiches par thématique, classées par ordre alphabétique dans cette rubrique

Articles de cette rubrique

  • Moins de protéines animales

    19 mars 2017, par Amrouche

    Manger moins de protéines animales La consommation de protéines animales diminue en France comme dans les autres pays « développés ». Pour des raisons parfois très variées (messages nutritionnels à partir du début des années 1980, coût élevé, scandales alimentaires, idéologie, évolution du rapport HommeAnimal, considérations environnementales…), les consommateurs sont sensibilisés à la recherche de sources de protéines alternatives.
    Les consommateurs français entrent dans une nouvelle phase de transition (...)

  • Alimentation particulière et communautaire

    19 mars 2017, par Amrouche

    Alimentations particulières et communauté Le consommateur achète de plus en plus de produits, de marques, qui expriment son identité culturelle et contribuent à la réalisation de soi au sein d’une communauté. Alors que la segmentation de l’offre en s’appuyant sur des groupes ethniques de consommateurs (appelé « marketing ethnique ») existe en France depuis le début des années 1990, l’essor considérable des réseaux sociaux a changé la donne. De plus en plus de consommateurs souhaitent ainsi des produits (...)

  • Les Aliments SANTE & BIEN-ETRE

    15 mars 2017, par Amrouche

    A la suite notamment des crises sanitaires (ESB) et de la diffusion de messages de santé publique, les consommateurs français ont pris conscience du lien qui existe entre leur alimentation, leur santé et leur bien-être. Une partie des consommateurs cherche ainsi à travers l’alimentation à réduire le risque de maladies et/ou à améliorer ses performances (physiques, intellectuelles).
    Une partie des consommateurs cherchent à maîtriser leur alimentation pour préserver leur capital santé, encouragés par (...)

  • L’Alimentation durable

    14 mars 2017, par Amrouche

    La montée en puissance des préoccupations sociales, écologiques et éthiques, depuis plusieurs décennies, conduit les consommateurs à rechercher une alimentation plus durable et en particulier à se tourner vers des produits alimentaires durables. Si les perceptions de ce qu’est la durabilité diffèrent d’un individu à l’autre, la diversité des pratiques et des attentes des consommateurs a permis de développer une offre alimentaire alternative.
    Une notion large et complexe mais de mieux en mieux (...)

0 | 5